Laboratoire National des Etudes et de Surveillance de la Pollution

Principaux programmes et Activités

Programme National de Surveillance de la Qualité des Eaux de Baignade Mené depuis 2002, conjointement avec le Ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, ce programme annuel permet de surveiller et d’évaluer la qualité hygiénique des eaux de baignade au niveau des principales plages du Royaume.

Le nombre de plages, objet du programme de surveillance est passé de 78 plages en 2002 à 147 plages en 2014.

Programme de Surveillance de la pollution d’origine tellurique rejetée dans la Méditerranée (MED POL), Il constitue pour le Programme d’Action pour la Méditerranée (PAM) le volet scientifique d’évaluation et de maîtrise de la pollution dans la région méditerranéenne.

A cet effet, le Laboratoire assure la coordination d’un réseau national de laboratoires relevant de : l’ONEE-Branche Eau, INRH et l’INH pour assurer le contrôle de ka pollution tellurique.

Programme de la Qualité de l’Air

  • Surveillance de la qualité de l’Air

En 2001, le Laboratoire a mis en place les premières stations du réseau national de surveillance la qualité de l’air, et depuis 2008, et dans le cadre du partenariat avec la Direction de la Météorologie Nationale, le Laboratoire assure le suivi de la qualité de l’air à travers le réseau qui comprend, actuellement 29 stations. Le Laboratoire assure également la surveillance de la qualité de l’air ambiant par des unités mobiles équipées de matériels de pointe pour réponde aux requêtes des pouvoirs publics.

  • Contrôle des émissions gazeuses
    • Opérations de contrôles des émissions gazeuses et, à la demande, mène des compagnes de mesures in-situ sous forme de prestations pour les unités industrielles à travers des unités mobiles.

Sensibilisation des conducteurs via des campagnes de mesure à blanc des gaz d’échappements automobiles.

Programmes Nationaux d’Assainissement

En accompagnement des programmes nationaux d’assainissement liquide et solide (PNA et PNDM), le Laboratoire procède aux mesures des performances des installations et ce, par :

  • L’évaluation des performances épuratoires des STEPs et par le Suivi et caractérisation des principaux indicateurs de pollution des eaux usées traitées par les différentes stations de traitement.
  • L’évaluation de l’impact des décharges contrôlées sur les ressources en eau par le contrôle de la pollution probable en caractérisant les eaux des piézomètres situés en amont et en aval de chaque décharge contrôlée.

Retour

كلنا اصدقاء البيئة

Tous Ecolos

خزانة الأفلام والصور

 

المنظمات غير الحكومية

ONG