Pollution de l'air

 

Le Maroc accorde de plus en plus une attention particulière aux problèmes de la pollution atmosphérique, due aux activités industrielles accélérées ou au trafic routier intense, à cause de son impact direct et dangereux sur la santé des populations, et en particulier sur les enfants.

En effet, en 2012 et selon l’OMS, 3,7 millions de décès trouvant leur origine dans des événements liés à la pollution de l’air, alors qu’en 2014 le chiffre annoncé a atteint 7 millions de décès. Le coût de la dégradation environnementale pour la société marocaine a été évalué, pour l’année 2014, à près de 32,5 milliards de dirhams équivalant à 3,52% du PIB. Concernant le coût de la dégradation de la qualité de l’air, il a connu une augmentation entre 2000 et 2014 pour atteindre 9,7 milliards de dirhams équivalant à 1,05% du PIB.

Pour remédier à cette situation, le Maroc a décidé de faire de la lutte contre la dégradation de la qualité de l’air une priorité de la politique nationale de protection de l’environnement et de la santé des populations. Ainsi, l’action du Secrétariat d’état chargé du Développement Durable a accompli des avancées considérables sur les axes suivants :

 

Tous Ecolos

Tous Ecolos

ONG

ONG