Plans de Prévention des Risques liés à l'utilisation des produits chimiques dangereux

Cette étude, vise la mise en place des plans de prévention au niveau des unités et des zones industrielles permettant de contrôler ou d’atténuer les conséquences des risques d’accidents industriels dus aux produits chimiques.
L’étude comporte plusieurs volets dont les principaux sont :

  • L’élaboration d’un inventaire national des produits chimiques dangereux et leur répertoire dans une base de données ;
  • L’élaboration des plans de prévention des risques pour six unités industrielles pilotes ;
  • L’élaboration des plans de prévention des risques pour trois zones industrielles pilotes ;
  • L’élaboration d’une carte indiquant les unités et les zones à risque ;
Les six unités qui ont bénéficié des plans de prévention des risques sont :
  • Unité de stockage de l’ammoniac l’OCP dans le port de Safi
  • Unité de stockage de l’éthylène de la SNEP dans le port de Mohammedia
  • Unité de stockage des hydrocarbures de PETROM dans le port de Mohammedia
  • Centre de grandes luttes (CGL) la DPVCTRF à Salé
  • La sucrerie SUNABEL à Mechraa Bel Ksiri
  • La conserverie Aicha à Meknés.
Dans le même cadre, trois zones industrielles ont été concernées par l’élaboration de plans de prévention, à savoir :
  • La zone industrielle du port pétrolier de Mohammedia
  • Un ilot de la zone industrielle de Moghogha à Tanger
  • Un ilot de la zone industrielle de Ain Sebaâ
De même, une cartographie des zones à risques au niveau national a été élaborée.

Par ailleurs, l’inventaire des produits chimiques réalisé montre que 398 unités industrielles et deux institutions publiques (la Direction de la Protection des Végétaux et l’Institut d’Hygiène) détiennent la majorité des produits chimiques dangereux.

Cette étude a montré que prés de 23% des unités industrielles sont localisées dans les villes de Casablanca et Mohammedia. Les villes de Oujda et Nador sont représentés essentiellement par les détenteurs d’hydrocarbures et les centres de l’ONEP.

La répartition des produits identifiés, par secteur d’activité confirme la domination des secteurs de la chimie et de la parachimie, soit 82%, suivi du secteur de l’industrie agroalimentaire avec 14,6% et le reste, soit environ 2,5% est utilisé par les deux autres secteurs (ITC et IMME).

On relève que la plupart des industries chimiques et parachimiques sont localisées dans la zone Casablanca et Mohammedia (31,8%) suivie par Nador et Oujda (8,7%).

L’identification des produits chimiques inventoriés a permis de dresser une liste de 224 produits chimiques identifiés comme dangereux selon la norme marocaine NM 03.2.100 du Ministère de l’Industrie, du Commerce et de mise à niveau de l’Economie.

De même, cette étude a permis l’élaboration d’une base de données conviviale qui présente les référentiels (phrase de risque et de stockage, conseil de prudence, etc.), répertorie les entreprises, les produits, les accidents, etc. et permet d’effectuer plusieurs requêtes et éditions types.

Retour

Pour plus de détail : « Rapport de synthèse du PPR »

Tous Ecolos

Tous Ecolos

ONG

ONG