Fonds Verts pour le Climat (FVC)

Le Fonds Vert Climat pour le Climat (FVC) est une plate-forme de financement mondiale de l'Organisation des Nations Unies, rattaché à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques(CCNUCC).Créé en 2010 (COP16) à Cancun en Mexique, établi en 2012 et devenu opérationnel en 2014. Son siège social se trouve à Songdo, en Corée du Sud.

Le FVC est dirigé par un Conseil composé de 24 membres représentant les pays avancés et les pays en développement. Deux coprésidents sont élus par le Conseil parmi ses membres pour une période d'un an (un président originaire d'un pays avancé et l'autre d'un pays en développement). Le Conseil est, entre autres, chargé de développer les règles relatives à la distribution des financements par le Fonds.

Ledit fonds a pour objectif de réaliser le transfert de fonds des pays les plus avancés à destination des pays les plus vulnérables, afin de mettre en œuvre des projets visant à promouvoir un développement à faibles émissions de Gaz à Effet de Serre et résilient au changement climatique dans les pays en développement. Ce transfert de fonds peut être réalisé de façon direct (accès direct à travers des entités accréditées nationales) ou indirect (accès à travers des entités accréditées internationales ou régionales).

Lorsque l'Accord de Paris a été conclu en 2015, le Fond Vert Climat s'est vu confier un rôle très important en vue de servir l'Accord et d’appuyer l'objectif de maintenir le réchauffement climatique bien au-dessous de 2 degrés Celsius.

Les réalisations du FVC à ce jour se résument comme suit :

  • Approbation des propositions de financement de 93 projets mobilisant une contribution du Fonds à hauteur de 4,6 milliards $, dont 47% sous forme de don et 42% sous forme de prêts.
  • Accréditation de 75 entités dont 41 entités à accès direct et 34 entités internationales.

Fonds Verts pour le Climat (FVC)

    Le Maroc et le FVC

Dans le cadre de la coopération avec le FVC le Maroc a pu bénéficier de financement important pour la mise en œuvre de 6 projets, dont 4 multi-pays. Il s’agit de :

  • Projet national de développement de l’agriculture (ADA/ANDZOA) / Don de 39,3 Millions USD ;
  • Projet de développement de l'irrigation et l'adaptation de l'agriculture irriguée au CC à l’aval du barrage de Kaddoussa avec l’AFD: Don de 20 Millions USD ;
  • Projet de sauvegarde de la plaine irriguée de Saiss avec la BERD: Don de 33 Millions USD ;
  • Projet multi-pays soutenu par la BERD sur le financement durable des énergies renouvelables : Don de 35 Millions USD pour la Composante Maroc sur l’Efficacité Energétique.
  • Programme de transformation des systèmes financiers pour le climat en coopération avec l’AFD : Don de 31 Millions USD (pour tout le programme) ;
  • Le programme Climate Investor One avec la FMO : Don de 100 Millions USD (pour tout le programme).
  • Le Programme GEEREF NeXt « Global Energy Efficiency and Renewable Energy Fund-Next » avec la BEI : mecanisme financier de 1,2 milliard de $, dont 400 millions de $ provenant du FVC pour mettre en oeuvre des projets couvrant toutes les technologies des énergies renouvelable/efficacité énergétique (solaire, éolien, hydraulique, géothermique, biomasse, ….) dans au moins 40 dont le Maroc.

Et en tant que point focal du FVC, chargé également de l’accréditation des entités nationales, le DE, a pu réaliser les activités suivantes :

  • Mise en place d’un cadre national de gouvernance concernant le FVC, en l’occurrence l’AND, selon une approche participative et inclusive ;
  • Accréditation de deux entités nationales, à savoir l’Agence pour le Développement Agricole pour les projets de petite taille (10 M$) et la CDG Capital pour les projets de moyenne taille (50-250M$).

Tous Ecolos

Tous Ecolos

ONG

ONG